Médiraid

Rue Emile Mazy, 2 
5170 PROFONDEVILLE ( Belgique)

Contacter Médiraid cliquez ici


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre association :

Notre organisation est  active dans le domaine de l'aide médicale sur de très nombreux évènements motorisés en Europe et en Afrique du Nord depuis plus de 20 ans.
Nous avons cumulé des activités motos, 4x4 et camion au quatres coins de l’ Afrique , souvent dans des régions très peu accessible au touriste lambda.
Au cours de ces nombreuses incursions en terre étrangère, nous avons toujours mis un point d'honneur à accompagner notre présence d’ une action humanitaire ponctuelle. Nous avons participé à ce titre – entre autre-  à l'opération "As de coeur"( dans le cadre de l’ organisation des raids extremes «  Marhaba » de l’ ASBL Belraid ) au Mali, en Libye et en Algérie. Ces diverses opérations nous ont permis de faire  parvenir plusieurs centaines de kilos de médicaments et de matériel médical divers aux hôpitaux ou aux centres de santé les plus reculés de nos voyages.
Il y a 20 ans, nous avons installé et équipé un poste sanitaire au nord de Saint Louis au Sénégal, poste sanitaire encore en activité à l'heure actuelle.
Il y a maintenant presque 8 ans, nous avons ressenti le besoin de nous organiser en ASBL afin de mieux répondre à certains besoins plus étendus de nos activités.
Depuis 5 ans, notre aide s'est centrée sur le Sénégal et la Guinée, mais toujours avec des actions ponctuelles (construction et équipement d'une case médicale pour une ONG française active dans la protection des infirmes moteurs cérébraux ; aide matérielle et médicale à différentes ONG sénégalaises).
L’ an passé , des liens profonds  se sont liés  avec une ONG Guinéenne dont l’ activité principale est vouée au développement  durable d’ une région parmi les plus abandonnées de l’ Afrique de l’ouest : le fouta Djalon en Guinée . Cette ONG vise un développement global et responsable d’une des plus belles et plus riches régions de ce pays qui accède enfin , après 40 ans de stagnation , a une ouverture vers l’extérieur .
Cette année , nous avons concrétisé et couché sur papier une collaboration multi- objectif dans ce plan de développement .

******************************************************************************************************
Dr Gerard DELACROIX 

 

http://www.fr.docvadis.be/dr-delacroix-g-et-dr-vanstapel-c/website-content/dr-delacroix-g-et-dr-vanstapel-c/dr_delacroix/member.jpg

 

 Médecin responsable de l’ ASBL  « mediraid »

Médecin de famille en milieu semi rural, région de Namur (Belgique) depuis 1986
Maitre de stage en médecine générale pour l’université de Louvain et de Liège
Médecin du service d’incendie de la ville de Namur
Professeur agréé de l’école du feu de la province de Namur
Diplomé de l’œuvre nationale de l’enfance
Diplomé en électrocardiographie
Diplomé en Homotoxicologie et professeur a l’école belge d’homotoxicologie
Mésotherapeute et maitre de stage de l ‘école belge de mésothérapie
Micro immunothérapeute et professeur de micro immunothérapie
Medecin  chef de l’école de pilotage moto sur circuit de la « De Radigues rider school »  et
de la « Stephane Mertens school »

******************************************************************************************************

Namur : un toubib qui n'a pas peur du feu 

  • Jean-Paul COPAY

http://1.lavenircdn.net/Assets/Images_Upload/Actu24/2010/07/29/11882955_966_724.jpg.h170.jpg
© EDA
NAMUR - Les pompiers namurois ont un nouveau médecin de corps. Dorénavant, Gérard Delacroix veille attentivement à la santé des hommes du feu.
Le poste était vacant depuis le départ du docteur Guy Maizerac, voici plusieurs années déjà. Médecin généraliste (installé à Bois-de-Villers, depuis 1987), Gérard Delacroix vient de prendre le relais. Et il rend immédiatement hommage à son prédécesseur.

« Urgentiste, à l'époque, au CHR de Namur, il a mis ici en place un service remarquable d'efficacité, sans doute un des plus performants en Wallonie. C'est ainsi que nous disposons, aujourd'hui, d'ambulances suréquipées, répondant bien plus qu'aux normes minimales exigées au niveau national. » Autre atout non négligeable : « Avant mon arrivée, Pierre-Yves Paquot-Servais, infirmier urgentiste, a continué à gérer parfaitement le programme. Élément indispensable, Pips, comme tout le monde l'appelle ici, prend en charge l'ensemble des missions. Et cela facilite grandement ma tâche. » Un quart-temps (équivalant à deux heures par jour) : le toubib de la caserne assure une permanence, tous les mercredis, de 8 h à 13 h. Le reste de ses prestations est étalé, en fonction des demandes et des besoins.

Trois points

Gérard Delacroix (qui a pris ses fonctions, le 1er juin dernier) s'est fixé trois grands objectifs. En premier lieu : réorganiser les formations. « Les badges AMV (pour aide médicale d'urgence) sont renouvelables, chaque année, et dépendent du nombre d'heures de stages effectués par les pompiers... qui - le boulot avant tout - n'ont pas toujours l'occasion de se libérer pour suivre ces cours, donnés dans différents centres. En imaginant des modules plus faciles d'accès (à l'intérieur des casernes), on peut progresser. Nous sommes plusieurs à travailler sur ce projet, en partenariat notamment avec mes confrères Gaëtan de Bilderling (Fosses-la-Ville) et Benoît Henry (Bruxelles). »Secundo : définir clairement les critères d'aptitude physique (relativement sévères), exigés par la commission de sélection. « Il y a encore, actuellement, quelque six cents candidats (professionnels et volontaires). C'est dire si la demande est importante. Mais, il s'agit également d'assurer ensuite un suivi (contrôle et prévention), l'âge étant là pour chacun. En collaboration avec la société Arista (médecine du travail), nous mettons au point un consensus destinéà libeller les différents niveaux d'aptitude (échelle, lance, conduite, etc.). » Enfin : assurer un soutien psychologique. « Et je parle en connaissance de cause... On ne se rend pas suffisamment compte des conséquences que peuvent entraîner des stress post-traumatiques. » 

******************************************************************************************************

Docteur Gerard DELACROIX

Medecin du sevice régional d 'incendie de Namur
Medecine Generale-Electrocardiographie
Biopuncture  -  homotoxicologie
Lasertherapie - Hydrotomie percutanee
Microimmunothérapie
          OM:1-9218173-004
Cite du Chestia 1   B-5170 Bois de Villers
               BELGIQUE
Tel : 0032-(0)81-43.45.52
Cell : 0032-(0)475-94.42.62

Contactez le Docteur en Belgique

 

 

Contacter Médiraid cliquez ici